Présentation de la Faculté

Fondée en 1861 sous l’appellation « École de Médecine et de Pharmacie », elle est devenue en 1949 la « Faculté de Médecine et de Pharmacie ». La Faculté de Médecine et de Pharmacie assure la formation des futurs médecins, des pharmaciens et des technologistes médicaux. L’admission en 1ère année se fait exclusivement sur concours (120 en médecine, 50 en pharmacie, 25 en technologie médicale).

La section Médecine comporte douze (12) déepartements: sciences pré méedicales, anatomie, physiologie, microbiologie, pharmacologie, anatomo-pathologie, médecine, chirurgie, pédiatrie, obstétrique-gynécologie, neuropsychiatrie, médecine préventive et sociale. La section de pharmacie est subdivisée en quatre (4) départements: chimie, pharmacologie, sciences biologiques et pharmacie.

Les études de médecine durent six (6) années, soit 10 semestres. A la fin de la 6ème année, les étudiants reçoivent le titre de Docteur en Médecine. L’étudiant en médecine suit un parcours distinct de celui de ses camarades de la pharmacie ou de la technologie médicale. L’année académique est divisée en 2 semestres qui vont d’octobre à février pour le premier, et de mars à juin pour le second.

Les cours théoriques dispensés au cours de la matinée et de l'après-midi, sont sanctionnés par un examen à la fin de l'enseignement de la matière.

Les stages hospitaliers se font à partir de la DCEM1 (deuxième cycle d'études médicales ou 3ème année) jusqu'en DCEM3 (5ème année) et sont sanctionnés par une épreuve pratique à la fin  de chaque cycle de stage. Ces stages se font concomitamment avec les cours théoriques, entre 10h30 AM et 12h30 PM. Les stages Clinique d'obstétrique-gynécologie et de Pédiatrie se font en DCEM2 (4ème année) et DCEM3. La sémiologie médicale et chirurgicale se fait en DCEM1,  la pathologie médicale et la pathologie chirurgicale en DCEM2 et en DCEM3.

Il n'existe pas de système de crédit. On n'admet pas de redoublement en 1ère année. Par contre un seul redoublement est  possible dans les autres années. Une note de 65 sur 100 est exigée pour passer en année supérieure.

La 6ème année, dénommé Internat (TCEM I ou troisième cycle d’études médicales), est  strictement constituée de rotations pratiques au sein des différents services de l’Université d’État d’Haïti (10 Mois), au niveau du Sanatorium de Port-au-Prince (1mois) et en médecine communautaire (1mois).

L’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (H.U.E.H), principal hôpital de référence et centre hospitalier universitaire du pays, a une capacité d’environ 800 lits avec les services suivants Pédiatrie, OBGYN, Médecine Préventive, Laboratoire, Anatomo-pathologie, Médecine Interne, Radiologie, Urologie, Dermatologie, Otorhinolaryngologie, Orthopédie et Traumatologie, Chirurgie générale et pédiatrique et Urgences.

Le Sanatorium, centre hospitalier universitaire d’environ 200 lits, situé en banlieue de Port-au-Prince, reçoit les pathologies pulmonaires (Pneumologie et chirurgie Thoracique).

Le centre de Psychiatrie Mars et Kline, Centre hospitalier universitaire d’environ 100 lits accueillant les étudiants en stage de psychiatrie, est un bâtiment limitrophe à l’H.U.E.H. Le stage en Médecine communautaire est réalisé en région suburbaine et rurale.

L’objectif de l’enseignement à la FMP-UEH est d’offrir à la communauté un citoyen responsable, imbu des problèmes médico-sociaux de la société et apte à gérer les différentes facettes (préventives et curatives) de la santé. Le futur médecin doit pouvoir  intervenir et s’adapter aux conditions difficiles, au niveau des structures sanitaires avec des ressources limitées ou convenablement équipées.

Le développement humain, le bien-être et le droit à la vie sont parmi les principaux concepts constituant la toile de fond des approches didactiques utilisées.

L’enseignement théorique se fait sous forme de cours magistraux, de projections ou de discussions interactives. L’enseignement pratique est réalisé au pied du lit, sous la supervision de moniteurs affectés spécifiquement à cette tâche; il faut noter que l’étudiant même en dehors des heures de stages pratiques, a toujours accès aux différents services de l’H.U.E.H et peut participer aux tournées des Médecins de service avec les Résidents en formation spécialisée.

A partir de 2014, l’étudiant devra présenter un projet de recherche pour compléter son cursus.